En Chine Ancienne : l'Homme et son nombre

Aller en bas

En Chine Ancienne : l'Homme et son nombre

Message  Rubis le Lun 23 Mai - 17:57


Bonjour à tous,

Pour mieux comprendre la numération chinoise, voici un article en pdf téléchargement libre - merci à l'auteur.

EN CHINE ANCIENNE : L’HOMME ET SON NOMBRE - Arnaud Gazagnes

http://www.apmep.asso.fr/IMG/pdf/Numeration_Site.pdf

"1 L’écriture des nombres

1.1 Les écailles de tortues
"Les caractères chinois (dont ceux représentant les chiffres) voient le jour vers le milieu de la dynastie
Shang (vers −1600). Les plus anciennes traces connues (pourtant découvertes seulement
en 1899) sont des inscriptions divinatoires sur des os et des écailles de tortue (jiaguwen) (1).
On trouve deux systèmes de numération.
Le premier est lié au calendrier, du moins à la façon de compter les jours par blocs de 60,
puis les mois lunaires et les années : une première série de 10 symboles (se référant aux 10
troncs célestes, gan) et une seconde série de 12 symboles (se référant aux 12 rameaux terrestres,
zhi) combinées donne un « cycle sexagésimal ». Toutefois, ce système (qui ne correspond à
aucun cycle astronomique naturel) n’a jamais été utilisé dans des calculs mais seulement dans
la datation.
Intéressons-nous au second. Quatorze (2) signes y sont utilisés : neuf pour représenter les
nombres de 1 à 9, quatre pour les nombres 10, 100, 1 000 et 10 000 et un pour « et » (parfois
utilisé). Dans les jiugawen, on compte avec un système décimal ; il n’est écrit aucun nombre
supérieur à 10 000. Pour écrire un nombre « composé », on utilise une combinaison des signes
précédents ; ainsi le symbole composé du signe 100 en bas et du signe 5 en haut représente le
nombre (3) 500. Dans le même esprit, 734 est écrit, verticalement, « 7 100 » (« et ») « 3 10 »
(« et ») « 4 », utilisant les principes additif et multiplicatif. Dans ce système, 30 000 est le plus
grand nombre connu.
Ce système s’est rapidement développé sous la dynastie des Shang (vers la fin du XIe siècle avant notre ère)..."


Réf : Arnaud Gazagnes



Dernière édition par Rubis le Lun 23 Mai - 20:50, édité 1 fois
avatar
Rubis
passionné

Féminin
Nombre de messages : 760
Réputation : 60

Revenir en haut Aller en bas

NOMBRES, OUTILS DE CALCUL ET EXPRESSIONS MATHÉMATIQUES EN CHINE ANCIENNE

Message  Rubis le Lun 23 Mai - 18:53


Bonjour à tous,

Voici un document complémentaire en pdf libre de téléchargement...

NOMBRES, OUTILS DE CALCUL ET EXPRESSIONS MATHÉMATIQUES EN CHINE ANCIENNE - LIU Dun

http://www.reunion.iufm.fr/dep/mathematiques/seminaires/resources/LiuDun33.pdf

Citation :

Les doigts de la main
"Ce que vous pouvez voir sur la figure 16 est une méthode plus populaire, qu’on
retrouve dans le Traité systématique de mathématiques de Cheng Dawei (1592).
Chaque doigt est partagé en neuf parties (la droite, le centre et la gauche des trois
phalanges) représentant les neuf chiffres qu’on montre avec l’autre main, le doigt
ainsi désigné donne alors la position du chiffre dans le nombre (chiffre des centaines,
des dizaines, des unités, des dixièmes et des centièmes en partant du pouce vers
l’annulaire). La grande commodité de cette méthode, dit-on, est de pouvoir faire les
calculs « les mains dans les manches ».


Merci

avatar
Rubis
passionné

Féminin
Nombre de messages : 760
Réputation : 60

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum