Une vue du feng-shui ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une vue du feng-shui ...

Message  loulou le Lun 7 Fév - 1:42

J'ai trouvé ceci sur la toile qu'en pensez-vous ?

"Le Feng Shui accompagne le développement de la civilisation chinoise, au même titre que l'acupuncture et la médecine traditionnelle.

On a retrouvé les premières traces de géomancie dans les tombes, déjà protégées des « influences néfastes », des souverains de l'époque Tchéou (1122 – 771 av.J.C.).

Mais c'est sous la dynastie des Tsin (221 – 206 av .J.C.) que Kuopo, l'un des pères fondateurs du Feng Shui, expose dans les vingt chapitres du « Livre des funérailles » (Tsang-Shoo) les règles à observer pour les sépultures.

Sous la dynastie des Han (206 av. J.C.-220 ap. J.C.), les sciences et les techniques, l'architecture en particulier, se développent. Les normes de l'habitat sont alors codifiées par le fameux Che-King dans son livre « Règle des habitations ». Selon J Needham, (la science chinoise et l'occident ed. Points, Sciences, seuil 1973) dès 83 ap.J.C., l'ancêtre de la boussole est inventé : c'est une sorte de cuillère en magnétite qui indique le sud lorsqu' on la pose sur un socle en métal poli. Ces acquis sont consolidés au cours de la période dite des « Trois royaumes » (220 – 280).

Les deux principales écoles de Feng Shui apparaissent et se développent en Chine du sud au cours du règne des T'ang (618 – 907).

L'école Tsung-Miao, dite « du temple des ancêtres », dans les provinces du Fou-Kien et du Tche-Kiang, a pour maître Wang-Si. Son élève est Yen-Shu-Liang. Elle utilise des « figures symboliques » orientées dans l'espace (trigrammes), et se fonde sur l'observation des correspondances du relief avec certaines étoiles.

L'école du Kiang-Si, de la province du même nom, est fondée à Kan-Tchéou par Yang-Kwan-Tsung, géomancien royal des T'ang ; son principal disciple est Tseug-Weng-Chuan. « Cette école mettait l'accent sur la forme des montagnes et la direction des cours d'eau, se concentrant sur la physiographie » (J. Needham).

A l'époque des Song du nord (960 - 1126) apparaît la boussole telle que nous la connaissons. Elle va permettre l'invention du « Feng Shui Luo-pan » ou Feng Shui de la boussole ; la boussole géomantique étant le principal instrument de travail de l'expert Feng Shui. La mise en place du Luo-pan a été rendue possible par la synthèse des différents apports de la Tradition, avec, d'une part, le souci de la précision chiffrée et, d'autre part, les grands courants de la pensée chinoise : taoïsme, confucianisme et bouddhisme. Certains auteurs de l'époque, tel Choo-He, sont considérés comme les véritables créateurs du Feng Shui en tant que « système culturel global et cohérent ». Dès lors, celui-ci s'enracine profondément dans la civilisation chinoise. Quand les Européens seront confrontés à sa réalité, ils considèreront qu'il est directement en concurrence avec leurs propres valeurs culturelles et religieuses.

Le missionnaire anglais, E. Eitel, auteur de « Feng Shui. The Science of Sacred Landscape in Old China » écrivait : « Le Feng Shui est si profondément entré dans la vie sociale des Chinois, il est si intimement lié à tous les événements de la vie domestique (naissances, mariages, construction des maisons, funérailles) qu'il ne peut être déraciné que par un renversement complet et par conséquent une réorganisation de toutes les formes et habitudes sociales... »

Mais c'est en 1949, avec la proclamation de la République populaire de Chine, que le Feng Shui sera officiellement condamné avec la plupart des coutumes et pratiques traditionnelles.

Les géomanciens se réfugient alors en Chine non communiste (Macao, Hong-Kong, Taïwan), en Corée du sud, à Singapour ou encore en Malaisie.

Aujourd'hui, le Feng Shui s'est fait reconnaître comme un outil incontournable par des grandes entreprises et plusieurs milliers d'experts se partageant un immense marché. Au grand dam de certains architectes (mais pas de tous) issus de l'école occidentale !

Les éléments historiques concernant le Feng Shui ont été rédigés à partir du livre de Guy-Charles Ravier Urbaniste Docteur en géographie «Homme de Feng Shui»


Ecole française du feng-shui


loulou
passionné

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 897
Localisation : PANGE-moselle
Réputation : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vue du feng-shui ...

Message  Sebast le Lun 7 Fév - 2:03

.
Bonsoir, je vois qu'il y a des noctambules par ici . .

Pour le petit texte ci-dessus, très sympa, on a toujours quelque chose à apprendre.

Merci
Bonne nuit

Sebast
passionné

Masculin
Bélier Chien
Nombre de messages : 228
Réputation : 23

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum